la toile de Jouy, une véritable madeleine de Proust

Au Siècle des Lumières, le retour vers la nature chanté par Jean-Jacques Rousseau semble avoir trouvé sa plus parfaite expression dans les tissus en coton – des « indiennes » - tels que les imprime Christophe-Philippe Oberkampf dans sa manufacture de Jouy-en-Josas fondée en 1760. La toile de Jouy était née et entrait dans le patrimoine des arts décoratifs français.

Ces scènes champêtres, ces charmants personnages dans des décors bucoliques ne pouvaient que trouver le cadre idéal pour s’épanouir dans les maisons à la campagne et c’est tout naturellement que j’ai imaginé de décorer de toile de Jouy les anciennes chambres des élèves boursiers du roi, sous le toit de la maison XVIIIème du Prieur du Collège royal et militaire.

Pour tapisser les murs des chambres du Collège, j'ai recherché au Musée de la Toile de Jouy tous les dessins historiques d'Oberkampf et j'ai choisi les tissus en les déclinant dans toutes les couleurs : sépia, bleu, jaune, carmin, vert, brun... En imaginant toutes sortes de produits en toile de Jouy, j'ai ainsi voulu partager une part de mon intimité, puisque la maison n'est pas accessible à la visite, préservant ainsi une partie privée du collège royal et militaire de Thiron-Gardais

vous pourriez aimer

coussin rouge

Collège Royal

Coussin toile de Jouy rouge à galon doré

€40,00 EUR